Monday, August 19, 2013

CHRISTIAN DIOR - INSPIRATION FOR DIVINE CREATIONS

 
"After women, flowers are the most divine creation." Christian Dior

 
De son enfance passée dans la villa familiale de Granville, il a gardé le souvenir d’un jardin précieux, soigné par sa mère, Madeleine, qu’il aimait tant. Christian Dior aimait les fleurs autant que les femmes ; trouvait, dans le dessin des pétales des premières, l’inspiration des lignes des robes des secondes. Christian Dior aimait la nature, son jardin de Milly-la-Forêt, ses vignes de la Colle Noire, le muguet qui lui portait bonheur et les fleurs. Ces fleurs, toujours ces fleurs, qui lui soufflaient l’idée de vêtir les femmes de corolles et de pétales.
 
En 1953, il présente la ligne Tulipe  , sa collection printemps-été, et cite dans son communiqué de presse « les imprimés impressionnistes » , inspirés des fleurs et de la nature. En 1957, dans son autobiographie, Christian Dior et moi , il évoque ses créations en ces termes : « Les coloris s’inspiraient des toiles impressionnistes et évoquaient les champs de fleurs chers à Renoir et à Van Gogh » . Le couturier est, depuis toujours sensible aux murmures de la nature, à ses chants et à ses couleurs. Et, en grand amateur d’art, il s’inspire de tableaux de Claude Monet, d’Edgar Degas, d’Edouard Manet.
 
Aujourd’hui encore, la maison Dior entretient une relation particulière avec l’esthétique impressionniste. En 1997, la robe du soir Cléo de Mérode   est une réinterprétation couture des  Coquelicots    de Claude Monet ; en 2007, le défilé haute couture de l’automne-hiver rend ouvertement hommage aux peintres impressionnistes avec des modèles baptisés Anna Mikhaylik Inspired by Seurat, Angela Lindvall Inspired by Monet, Alexandra Agoston Inspired by Boldini  ; en 2012, le premier défilé haute couture de Raf Simons présente des femmes-corolles évoluant dans un décor serti d’un million de fleurs.
 
Du 4 mai au 22 septembre 2013, l’exposition Impressions Dior   reviendra justement sur la relation qu’entretient la maison Dior avec le mouvement impressionniste depuis 1947. Elle aura lieu à Granville, au sein de la maison familiale, près du jardin et de la roseraie. Là où la légende Dior a commencé.